Quand : mardi 5 juin à 20h
Où : Saint Germain-des-Prés
Entrée libre – libre participations aux frais

Rencontre avec François Taillandier sur sa place d’écrivain catholique aujourd’hui…

Durant une bonne partie du XX° siècle, ce rapprochement entre la foi religieuse et la création littéraire semblait presque aller de soi, comme en témoignent les noms de Péguy, Mauriac, Bernanos, Claudel, pour ne citer que les plus illustres.

Cela n’avait d’ailleurs pas été le cas dans les siècles précédents : qui songerait à dire que Racine était un écrivain catholique ?

Comment cette articulation peut-elle être envisagée aujourd’hui ? Comment la foi chrétienne se reflète-t-elle dans un travail d’écrivain ? Un romancier ne doit être le militant de rien, mais il n’en est pas moins vrai que ses convictions orientent son regard.

François Taillandier se propose d’y réfléchir à travers son propre parcours – celui d’un romancier qui n’a trouvé ou retrouvé la foi que dans l’âge de la maturité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s